Reportages



Boistray – Oser en cuisine

D’un héritage maraîcher aux recettes de vinaigres transmises par leur grand-mère, c’est une histoire de famille de plusieurs générations qui réunit autour de la marque…



Christophe Roure – L’art à la bouche

C’est l’histoire d’un amoureux de la nature qui n’a de cesse de la réinventer dans ses assiettes. D’un chef au goût consommé pour la composition, celle de jardins à contempler, aux couleurs savamment agencées, aux saveurs intelligemment assemblées, de jardins à déguster. Ce terrien se double d’un esthète. Chez Christophe Roure, l’art n’est pas un vain mot. Tout doit tendre vers la perfection.


David Le Comte & Nicolas Isnard, presque une marque !

Nicolas Isnard et David Le Comte. Indissociables dans la vie comme en cuisine depuis quatorze ans, l’aventure des deux sudistes devenus Bourguignons se raconte en mots et en images. L’Auberge de la Charme à Prenois d’abord ; les saveurs d’Asie ensuite. Et d’autres envies et plaisirs d’entreprendre encore…





Joseph Viola, L’excellence de la cuisine lyonnaise

Le bouchon lyonnais est l’une de ces institutions culinaires que le monde nous envie. Plus qu’un restaurant, c’est un temple de la bonne chère, un lieu festif et joyeux, témoin d’une histoire vivante et vibrante. De tout cela, Joseph Viola en est littéralement tombé amoureux. Un coup de cœur qui dure depuis des années et qui n’est pas prêt de s’essouffler.


Simone Zanoni, interview “Mamma Italia”

Et si les palaces n’étaient plus ces lieux de rendez-vous guindés ? Au restaurant Le George, Simone Zanoni fait tomber la veste et ose décoincer le luxe. Le chef décomplexe en proposant une tranche de vie à l’italienne.


David Bizet, interview “Un Chef au grand jour”

Discrétion et fidélité. Voilà la recette de David Bizet pour contribuer au succès du George V, premier palace en Europe à réunir trois restaurants étoilés. L’hôtel parisien le lui rend bien. Il lui a offert un espace d’expression à la hauteur de son talent trop longtemps caché.




Christophe Muller – Gardien de l’âme de Paul Bocuse

Officiellement chef exécutif de l’Auberge du Pont de Collonges, le restaurant triplement étoilé du Pape de la gastronomie, Christophe Muller ne saurait se résumer à cette glorieuse fonction. 16 ans de maison, il la connaît plus que la sienne, et un nombre incalculable d’heures aux côtés de monsieur Paul, font de lui le témoin privilégié d’un mythe de la cuisine française. Confidences et souvenirs du gardien de l’âme de Paul Bocuse.