Recettes et reportages au cœur de la gastronomie et de l'art de vivre

Guide Fooding 2015 : ces chefs qui dictent les tendances !

Clémence Rouyer, journaliste par

Publié le 13 novembre 2014
Alexandre Cammas

Alexandre Cammas

Quel est le « goût de l’époque » du guide 2015 ?

Alexandre Cammas : Une street-food de qualité qui touche tous les genres (du banh mi au jambon beurre, du fish & chips à la pizza al taglio) ; des chefs japonais qui revisitent la gastronomie française ; des bars à viande et à cocktails ; et les aventures extraordinaires de jeunes chefs qui dynamitent les codes et les frontières de la cuisine.

Après « La cuisine a-t-elle un sexe ? » en 2014, le thème de cette année sera intitulé « Quand la cuisine devient folle », pourquoi avoir choisi ce sujet ?

Parce qu’on ne doit pas se fier aux apparences et que la curiosité impose d’aller fouiner dans les arrière-cuisines. Pour en ressortir ébahi (par le génie-créateur d’Alain Passard, le courage de cuisiniers face à la guerre et l’oppression) ou consterné (par la cruauté en cours dans certaines brigades et autres perversions culinaires).

Le Guide Fooding a pour habitude de révéler de nouveaux talents, quels seront ceux dont on devrait entendre parler prochainement ?

Cette année, notre palmarès a mis en avant quinze tables plus surprenantes les unes que les autres:

1. Fooding de la meilleure table d’hôte

Villa Marie-Jeanne à Marseille (Valeilles de Montmirail)

2. Fooding d’amour

Percherons à Céret (Mathieu Perez et Yannick Serez)

Les Déserteurs à Paris 11e (Daniel Baratier et Alexandre Céret)

3. Fooding de la meilleure table

Miles à Bordeaux (Gil Elad, Ayako Ota, Laura Eyrin, Arnaud Lahaut)

Porte 12 à Paris 10e (André Chiang et Vincent Crépel)

4. Fooding du meilleur superqualichticathodiquexquismiamdelicious

Bloempot à Lille (Florent Ladeyn)

5. Fooding du meilleur bistrot

Café Sillon à Lyon (Mathieu Rostaing et Joanna Figuet)

Le Servan à Paris 11e (Tatiana et Katia Lehva)

Le Saint-Eutrope à Clermont-Ferrand (Harry et Alexandra Lester)

Clown Bar à Paris 11e (Sven Chartier, Ewen Lemoigne, Xavier Lacaud, Sota Atsumi)

6. Fooding du meilleur bar à délices

MandooBar à Paris 8e (Kim Kwang-Ioc)

7. Fooding d’honneur

David Lanher (Bistrot Paradis, Paris 10ème)

8. Prix Adidas Street food

Bob’s Bake Shop à Paris 18e (Marc Grossman)

9. Fooding du meilleur gastronaute

Restaurant David Toutain à Paris 7e (David Toutain)

10. Fooding du meilleur Œnonaute

Le Canon à Nice (Sébastien Pernetti)

La pêche aux bonnes adresses est-elle meilleure ou moins bonne que l’année dernière ?

Oui, bien meilleure que l’année dernière, surtout en province, un casse-tête pour attribuer les prix Fooding !

 

Cette année, le Guide Fooding met l’accent sur les accords mets-vins avec son supplément liquide. Si l’on devait identifier un accord Fooding réussi, ce serait quoi ?

Mets-vins, oui (un chenincatalan Els Bassots 2011 avec un bo bun, par exemple) mais pas seulement. Dans l’Antiguide des accords liquides, on conseillera aussi une bière italienne Dudes avec le pop-corn, un cidre basque Txalaparta avec des moules sautées, un café indien Monsoon Malabar avec des œufs brouillés au sirop d’érable, ou un Schweppes Indian Tonic avec les bonbons Haribo Orangina Pik.

 

En plus de la version du guide classique, une édition limitée est prévue. Que contiendra-t-elle en plus ?

Une belle couverture plaquée or ainsi qu’une carte des meilleures adresses de street food parisienne !

 

Son format permettra-t-il de le glisser dans notre sac à main ?

Le Guide reste au même format que l’an dernier (28 x 22 cm), donc aisément logeable dans un sac Birkin.

 

Guide Fooding 2015

2015_Guide Fooding_Couverture_Edition Limitée - Copie

9,90 € / 12,90 € pour la version collector