Recettes et reportages au cœur de la gastronomie et de l'art de vivre

Boulangeries Max Poilâne : De père en fils

par

Publié le 7 juin 2021

Imaginez : une miche de pain au levain façonnée à la main avec une farine écrasée à la meule de pierre et saisie en croûte avant d’être cuite tendrement à cœur dans un authentique four à bois. Cette recette qui donne au pain un croustillant et une longévité incomparable, Julien l’a hérité de son père, Max Poilâne.

Tout commence en 1932 à Paris quand Pierre Poilâne ouvre sa première boulangerie. En 1976, c’est au tour de son fils Max Poilâne de créer sa propre boutique, puis de transmettre son amour du bon pain à son fils Julien. Lui perpétue la tradition depuis 2006 à Lyon avec les boulangeries Max Poilâne. Il a retrouvé dans la capitale de la gastronomie, un trésor : le même four à bois que celui utilisé par son père, « la Rolls-Royce des fours » selon Julien.

La farine écrasée à la meule de pierre

L’autre secret du boulanger lyonnais c’est la farine, issue d’un blé français en culture raisonnée, sans additifs, et écrasée à la meule de pierre. Grâce à ce procédé d’extraction, il ne reste que le meilleur : le germe du blé qui contient l’essentiel des vitamines et nutriments. Sur l’étal des trois boulangeries lyonnaises « Max Poilâne », la miche au levain côtoie le pain au seigle rond, la baguette au pavot, les viennoiseries, tartes aux pommes et sablés au beurre… Le plaisir de l’imagination devient ici celui des papilles.

Suivez les actualités de l’établissement sur le web.

AEG_POILÂNE_net_00003
AEG_POILÂNE_net_00003
Boulangeries Max Poilâne
76 avenue des frères Lumière - Lyon 8 ; 18 rue Casimir Périer - Lyon 2 ; 17 avenue de Saxe - Lyon 6 ; 87 rue Brancion - Paris 15 ;
69000 Lyon

https://max-poilane.fr

Consulter la fiche de l'établissement