Guide Gault & Millau 2018 : le palmarès national

JEAN SULPICE, CUISINIER DE L’ANNEE GAULT&MILLAU 2018 !

L’homme des sommets

« Un titre de Cuisinier de l’Année Gault&Millau, ça vous chamboule une carrière, parfois une vie. C’est une médaille d’or aux Jeux Olympiques, un César du Meilleur Réalisateur, un titre pour toujours. Cette distinction est acquise à vie. « Cette année-là, j’ai été cuisinier de l’Année Gault&Millau ! ».

Jean Sulpice est un chef solide, un battant, un compétiteur, un sportif de haut niveau. Comme les grands champions, il était programmé pour réussir. Avec des paliers, qu’il a respectés sans faire d’erreur, comme un grimpeur dans un col mythique.

À Val Thorens, à près de 3000 m d’altitude, l’élève de Marc Veyrat avait déjà montré qu’il était de cette trempe-là, un athlète capable de comprendre, après avoir beaucoup appris, de traduire, de transformer des herbes et des parfums en émotions. Cette science du produit, cette rigueur et cette exactitude, il les a forgées au cours du temps, mais aussi au fil de ses rencontres avec d’autres grands cuisiniers, tels que Jean-Michel Bouvier ou Patrick Jeffroy, L’enfant d’Aix les Bains n’a cessé de mettre à profit ses expériences au service d’une cuisine viscéralement savoyarde, portée au plus haut niveau.

Son installation dans la grande maison du Père Bise, sur les bords du lac d’Annecy, n’était certes pas une redescente, mais une nouvelle ascension. Un challenge énorme, une machinerie mue par soixante-dix personnes, un patron, un chef d’orchestre… Une cuisine, lac et montagne, paisible et fulgurante, souple et pointue, qui porte une vision, celle d’un chef en pleine maturité transcendant chaque ingrédient pour créer l’instant parfait, la conjonction des saveurs réunies par magie dans l’athanor de cet alchimiste du XXIe siècle. »

Guide Gault&Millau 2018 à propos de Jean Sulpice – Restaurant Jean Sulpice – Auberge du Père Bise – 18,5/20 – 4 toques


MAIS AUSSI…


6 GRANDS DE DEMAIN

David Bizet – L’Orangerie (Four Seasons George V)- Paris / 75 (Ile-de-France)
Mathieu Dupuis-Baumal – Domaine de Manville – Les Baux-de-Provence / 13 (PACA)
Victor Ostronzec – Soléna – Bordeaux / 33 (Nouvelle Aquitaine)
Rodolphe Pottier – Rodolphe – Rouen / 76 (Normandie)
Kazuyuki Tanaka – Racine – Reims / 51 (Grand-Est)
Glenn Viel Oustau de Baumanière – Les Baux-de-Provence / 13 (PACA)

29 JEUNES TALENTS

Auvergne-Rhône-Alpes :
Jérôme Bru – Le B2K6 – Lempdes (63)
JeanLouis Dugat – Le Clos St Eloi – Thiers (63)
Grégory Stawowy – Le Suprême – Lyon (69)
Fernanda Ribeiro – Le Cosy – Lyon (69)

Bourgogne-Franche-Comté :
Clément Guitton – La Colline du Colombier – Iguerande (71)
Christian Greffier – La Fontaine des Saveurs – Belfort (90)

 Bretagne :
Arnaud Domette – Kerstéphanie – Sarzeau (56)

Corse :
Loris Cornacchia – Le Grand Oggi Hôtel chez Charles – Lumio (20)

Centre-Val de Loire :
Julien Martineau – La Deuvalière – Tours (37)
Maxime Voisin – De Sel et d’Ardoise – Orléans (45)

Grand-Est :
Bérangère Pellissard – Le Comptoir à Manger – Strasbourg (67)
Lorraine Pierrat – Domaine Saint Romary – Saint-Etienne-lès-Remiremont (88)
Frédéric Tagliani – Quai 21 – Colmar (68)

 Hauts-de-France :
Damien Laforce – Restaurant le Sébastopol – Lille (59)

Ile-de-France :
Maxime Laurensson – Paris (75)
Julien Marsaud – Maguey – Paris (75)
Indra Carrillo Perea – La Condesa – Paris (75)

Normandie :
Pierre Letard – La Dînette – Rouen (76)

Nouvelle Aquitaine :
Clio Modaffari – La Belle Etoile – Niort (79)
Anne Legrand – La Belle Etoile – Niort (79)
Virgile Morceau – La Cuisine au Beurre – Poitiers (86)
Félix Clerc – Symbiose – Bordeaux (33)

Occitanie :
Julien Lavandet – Artémise – Uzès (30)
Balthazar Gonzalez – Le Bacaro – Toulouse (31)
Nicolas Thomas – La Promenade – Verfeil (31)

Pays de la Loire :
Maxime Bocquier – Lamaccotte – Nantes (44)
François Ricordeau – Epi’Curieux – Le Mans (72)

Provence-Alpes-Côte-d’Azur :
Laurie Aimonetti – Passion’elle – Nice (06)
Paul Langlère – Sépia – Marseille (13)

Entrepreneur de l’Année :
Tigrane Seydoux et Victor Lugger – Big Mamma – Paris /75 (Ile-de-France)

Directeur de Salle de l’Année :
Christian David – Le Grand Véfour – Paris /75 (Ile-de-France)

Jeune Directeur de Salle de l’Année :
Maxime Périer – Le Café du Peintre – Lyon / 69 (Auvergne-Rhône-Alpes)

Sommelier de l’Année :

Florian Balzeau – Le Gindreau – Saint-Médard / 46 (Occitanie)

Jeune Sommelier de l’Année :
Mathieu Binsinger – Buerehisel – Strasbourg / 67 (Grand-Est)

Pâtissier de l’Année
 :
Cédric Grolet – Le Meurice – Paris / 75 (Ile-de-France)

Jeunes Pâtissiers de l’Année :
Guillaume Godin – La Vague d’Or – Saint-Tropez / 83 (PACA)
Aleksandre Oliver – Yoann Conte – Bord du Lac – Veyrier-du-Lac / 74 (Auvergne-Rhône-Alpes)

Trophée POP :
Juan Arbelaez ET LES frères Chantzios – Yaya – Saint-Ouest / 93 (Ile-de-France)

1 ENTREPRENEUR DE L’ANNÉE
Tigrane Seydoux et Victor Lugger – Big Mamma – Paris / 75 (Ile-de-France)

LES NOUVELLES GRANDES TOQUES

Passage de 19 à 19,5/20
Les Près d’Eugénie-Michel Guérard – Eugénie-les-Bains / 40 (Nouvelle – Aquitaine)
Flocons de Sel – Megève / 74 (Auvergne-Rhône-Alpes)
Le Cinq (Four Seasons George V) – Paris / 75 (Ile-de-France)

Le nouveau 5 toques
La Marine
– Noirmoutier / 85 (Pays-de-la-Loire)

Les nouveaux 4 toques
Le Clos des Sens
– Annecy-le-Vieux / 74 (Auvergne-Rhône-Alpes)
L’Oustau de Baumanière
– Les Baux de Provence / 13 (PACA)
La Villa Madie 
– Cassis / 13 (PACA)
Hostellerie de Plaisance
– Saint-Emilion / 33 (Nouvelle – Aquitaine)

Crédit photo : Hrvprod/Olivier Humeau

Soyez le premier à commenter l'article "Guide Gault & Millau 2018 : le palmarès national"

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*