Recettes et reportages au cœur de la gastronomie et de l'art de vivre

Tabata Bonardi, chef de défi !

par

Publié le 14 décembre 2012

Femme de tête mais avant tout femme de cœur, Tabata multiplie les challenges pour étancher sa soif d’aventure. Pour preuve, il y a 1O ans, elle n’hésite pas à quitter le Brésil par passion de la cuisine.

 

Vous avez abandonné vos études de médecine pour la cuisine. Les deux domaines ne sont pas très éloignés, prendre soin des gens c’est important ?

C’est même vital ! J’ai envie de partager, de choyer les gens, de faire plaisir. Et c’est vrai que ce sont deux métiers de passion, de dévotion, où l’on ne compte pas ses heures.

Après 5 ans aux côtés de Nicolas Le Bec (à l’époque 2 étoiles Michelin) vous avez ouvert un fast-food japonais. Pourquoi ce changement radical ?

Je suis mes envies et mon inspiration. Mes origines brésiliennes m’ont ouvert l’esprit. Là-bas la cuisine japonaise – saine et légère – est très populaire. Il faut dire qu’avec la chaleur écrasante et le culte de l’esthétique on ne peut pas rêver mieux ! Alors je me suis dit « pourquoi pas », j’ai eu envie de me lancer un défi !

Etre une femme en cuisine, est-ce un atout ou un inconvénient ?

Au début c’est très dur ! On se sent seule et il faut faire ses preuves. Mais à force de travail et de rigueur, on gagne le respect de ses collègues masculins.

Quel produit brésilien vous manque le plus ?

Les viandes ! Un morceau en particulier, la picanha. C’est une sorte de rumsteck en plus épais et plus gras. Son goût est incomparable ! Grillé au barbecue… mmmhhh j’en ai l’eau à la bouche !

Qui est votre modèle ?

Paul Bocuse ! J’ai préparé le concours du MOF dans ses cuisines : une expérience unique et incroyable. Même encore maintenant, lorsque je suis à ses côtés je suis comme une enfant, timide et impressionnée.

Aujourd’hui que faites-vous ?

Plein de choses ! Du consulting culinaire, des manifestations, des repas à domicile… Je bouge beaucoup et ça me plait. Je travaille également sur un gros projet qui me tient à cœur mais il faudra être patient pour en savoir plus !

 

2004 : Diplomée de l’institut Paul Bocuse à Lyon
2009 : Chef de cuisine au Restaurant Nicolas Le Bec à Lyon – 2*Michelin
2010 : Participation au concours “Un des Meilleurs Ouvriers de France”
2012 : Ouverture d’un traiteur / événementiel et un concept de restauration japonaise à Lyon.
2012 : Demi finaliste du concours Top Chef