Recettes et reportages au cœur de la gastronomie et de l'art de vivre

Centenaire de la Foire Gastronomique : une oeuvre collective

par

Publié le 10 décembre 2021
L’édition toute particulière de la Foire internationale et gastronomique de Dijon qui s’est tenue au mois de novembre est plus que jamais une œuvre collective qui célèbre le chemin parcouru tout en se tournant vers l’avenir.

Revenir après un arrêt forcé d’un an, célébrer le centenaire et dessiner les contours de la Foire de demain dans le même temps était la mission que s’était fixée l’association Dijon Congrexpo. Un défi relevé par le président Jean Battault et ses équipes dans le contexte particulier que l’on connaît. Du rang de 5e foire de France, grâce à une gestion du risque calculée, elle est de fait passée 3e devant Paris et Bordeaux, défaillants cette année. Cette réussite tient en partie au fait que cet évènement est le résultat d’une réflexion globale et d’un travail commun où chaque force vive a sa place. Le concept 100% Gastronomie faisant la part belle aux produits locaux et à ceux qui les font mûrir, mais aussi à la cuisine et à ceux qui l’élabore, a recentré la Foire autour de ses fondamentaux. Il est le point de départ des éditions futures, célébrant la gastronomie sous toutes ses formes avec un accent tout particulier mis sur le local.

SOLIDARITÉ & FIDÉLITÉ

La Foire ne pourrait avoir lieu sans l’implication d’acteurs incontournables, qu’ils soient sur le devant de la scène ou en coulisses.
Partenaire historique, L’Amicale des Cuisiniers de la Côte-d’Or sous la présidence du chef Stéphane Derbord, s’est encore une fois impliquée pour huiler les rouages de cette grosse machine en remplissant les rôles de coordinateur, organisateur, fournisseur et soutien tout au long des festivités. Les chefs ont été aussi présents dans l’organisation que dans la réalisation puisqu’ils ont également occupé la scène avec brio. Notamment les chefs de la région : Jordan Billan de l’Hostellerie Cèdre & Spa, Chern Hwei Gan du Parapluie, Florian Portanier de l’Abenfant, Hugo Mathieu du Sauvage à Besançon, Fabrice Piguet ou encore Charlélie Clerget de la Musarde.
Au rythme de la voix de l’animateur haut en couleur Yannick Fanet, les vingt chefs qui se sont succédés pendant treize jours sur la toute nouvelle Scène des Chefs ont pu montrer un aperçu de leur talent. Treize concours dont la 48e édition du prestigieux Grand Prix National de la Gourmandise présidé par Fabrice Gillotte ont récompensé les talents naissants ou confirmés, tout en mettant en valeur les savoir- faire des différentes filières des métiers de bouche.

Le Conseil Départemental et sa marque « Savoir-faire 100% Côte-d’Or », aux premières loges de la Scène des Chefs, ont apporté leur soutien en fournissant les paniers de produits locaux, tout comme le Comité Gastronomie et Promotion des Produits Régionaux Bourgogne-Franche-Comté (GPPR).

Le chef Patrick Bertron de la Maison Bernard Loiseau lors de sa masterclass, accompagné de sa brigage éphémère et de son chef pâtissier Xavier Jacquin.
Le chef Patrick Bertron de la Maison Bernard Loiseau lors de sa masterclass, accompagné de sa brigage éphémère et de son chef pâtissier Xavier Jacquin.
© Philippe Hiest - Dijon Congrexpo
Le chef Chern Hwei Gan, sur la Scène des Jeunes Chefs.
Le chef Chern Hwei Gan, sur la Scène des Jeunes Chefs.
© Philippe Hiest - Dijon Congrexpo
Centenaire de la Foire Gastronomique de Dijon
Centenaire de la Foire Gastronomique de Dijon
© Philippe Hiest - Dijon Congrexpo