Recettes et reportages au cœur de la gastronomie et de l'art de vivre

Après le pain, la boulangerie 100% Côte-d’Or, bientôt un millésime couleur Côte-d’Or

Emeline Durand par

Publié le 6 janvier 2021

Située quartier République, au cœur de Dijon, la boulangerie Pimousse est la première 100 % Côte-d’Or. L’ensemble de ses pains et viennoiseries sont fabriqués sur place avec des ingrédients venant exclusivement du département. Un joli pari pour le Conseil Départemental, soucieux de valoriser les productions locales. La boulangerie artisanale était déjà l’une des premières à proposer le « Pain Côte-d’Or », grâce à une recette spécialement conçue par l’Union Départementale des Artisans Boulangers et Boulangers-Pâtissiers. Lancée il y a un an, la marque « Savoir-faire 100% Côte-d’Or – le Département », nourrit la volonté de se développer à d’autres produits ainsi qu’à des biens et services, élaborés en totalité ou majoritairement, avec des productions de Côte-d’Or. « Côte-d’Or, le fromage ! » élaboré en partenariat avec la fromagerie Delin ou encore les légumes de Terre de Saône, filiale du groupe Dijon Céréales, portent la même ambition. Un gage de qualité et pour le citoyen, un geste d’engagement en faveur des entreprises du terroir.

Pain Côte-d’Or
Pain Côte-d’Or
© P. Gillet / CD21
Boulangerie Pimousse
Boulangerie Pimousse
© P. Gillet / CD21
Vendanges Bourgogne Côte d’Or
Vendanges Bourgogne Côte d’Or
© P. Gillet / CD21

Impossible de valoriser le savoir-faire côte-d’orien sans cocher la case « vin ». C’est désormais chose faite. Propriétaire d’une parcelle de vignes en Pinot noir et Chardonnay à Pommard, au lieu-dit Les Chazots, le Conseil Départemental a réalisé ses deuximèmes vendanges les 28 et 29 août 2020. L’exploitation de la parcelle en cours de certifiction biologique a par ailleurs été confiée à une entreprise en insertion, qui travaillera en lien avec le domaine Rossignol-Fevrier. Le Conseil Départemental souhaite en effet produire un vin bio au cœur d’une parcelle pensée comme un lieu d’expérimentation pour adapter la vigne au changement climatique. La première cuvée, d’environ 4 000 bouteilles, sera dévoilée l’an prochain sous l’appellation Bourgogne Côte d’Or.

Plus d’informations sur www.cotedor.fr