Jonathan Thévenet – Photographe culinaire

Saisir la substantifique moelle !

Jonathan thévenet, photographe culinaire à Lyon. Artiste qui a créer les lyonnaiseries

Tarte à la praline

A 36 ans, Jonathan Thévenet, photographe-auteur passionné, a déjà le souci de la transmission. Celle des belles et bonnes choses. Expert dans l’art de capter la subtilité d’un plat ou l’exigence d’un chef, le jeune photographe culinaire lyonnais cherche à honorer ces nobles produits de bouche que boude parfois sa génération. Avec sa série « Lyonnaiseries », il transcende les produits bruts, sublime la matière, redonne leurs lettres de noblesse aux rognons de veau, au gras double, à l’œuf meurette ou à la cervelle de canuts. « Un jour, cette cuisine-là risque de disparaître ». Les Lyonnaiseries, c’est sa manière de célébrer les recettes lyonnaises, en révélant les ingrédients qui les constituent dans leur majesté, leur délicate ou puissante vérité, dans un élan vitaminé. Et l’œil s’interroge devant ces paysages en mouvement, les papilles s’émoustillent face à l’explosion des couleurs, la chute des corps et le rebond de la matière. On scrute le mouvement. On s’émeut de la finesse du grain. On s’enquiert de la technique de l’artiste pour saisir l’hyper-réalisme de clichés hors normes. « Captée au 20 000ème de seconde, grâce à un dispositif spécifique, la production hyper contrôlée de l’image doit pourtant sa beauté à cette part d’aléatoire primordiale qui en fait un objet unique. « Avec les Lyonnaiseries, j’avais envie de réconcilier les gens avec le produit brut, parfois rebutant, avec pourtant une esthétique forte, de restituer la sensualité du toucher. » C’est aussi une manière de rendre hommage à ceux qui produisent ces mets simples ou d’exception. »

Jonathan thévenet, photographe culinaire à Lyon. Artiste qui a créer les lyonnaiseries

Rognon de veau

A savoir : Comment réduire ses impôts en soutenant l’art ? Une loi y invite les entreprises qui achètent des œuvre  originales d’artistes vivants : elles peuvent déduire du résultat de l’exercice d’acquisition et des 4 années suivantes, une somme égale au prix d’acquisition. Cf. Loi n°2005-1720 du 30 décembre 2005 – art. 70 JORF 31 décembre 2005.

CHERRYSTONE – JONATHANT THEVENET
65 Grande rue de la Guillotière
69007 LYON
06 26 86 29 59
www.cherrystone.fr

Crédit photo : Jonathan Thevenet - Cherrystone

Soyez le premier à commenter l'article "Jonathan Thévenet – Photographe culinaire"

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.