Thomas Monin : jusqu’au 28 janvier 2017 à Entrepôt 9

Thomas Monin : jusqu’au 28 janvier 2017 à Entrepôt 9

Né en 1973, l’artiste bourguignon Thomas Monin explore les relations entre l’Homme et la nature. Il a intitulé l’exposition que lui consacre la galerie Barnoud « Ocelles & paréidolies » en référence aux tâches ressemblant à des yeux qui figurent sur les ailes de certains oiseaux ou papillons, et au terme qu’utilisent les psychologues pour évoquer notre tendance à associer une forme abstraite à un élément identifiable, comme lorsqu’on croit reconnaître un visage sur un tronc d’arbre. Ces deux phénomènes liés aux illusions d’optiques sont en effet révélateurs du point de vue anthropocentrique que nous adoptons le plus souvent pour considérer notre environnement naturel, et Thomas Monin, à travers dessins, sculptures, installations et maquettes de projets artistiques, veut inventer « un art animal, qui estomperait les frontières entre l’animal et nous ».

Galerie Barnoud – Entrepôt 9 : 2 rue Champeau (angle du 9 boulevard de l’Europe) à Quetigny, à proximité immédiate de Dijon – 03 80 66 23 26 – www.entrepot9.fr

Soyez le premier à commenter l'article "Thomas Monin : jusqu’au 28 janvier 2017 à Entrepôt 9"

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.