Succès au rendez-vous pour la 3ème édition du Challenge culinaire du Président de la République

Le 22 juin 2015. C’est sous une pluie battante que je me rends ce soir au Palais de l’Elysée et plus précisément à l’Hôtel de Marigny, là où se déroule la remise des prix du Challenge Culinaire du Président de la République 2015. Bien que les salons soient au nombre de trois, il fallait au moins ça pour accueillir les candidats, les chefs, les journalistes, les sponsors et les familles réunis pour l’évènement.

Au terme de plusieurs étapes de sélection, ce sont six candidats -sur une quarantaine- qui ont été sélectionnés pour élaborer un repas complet devant un parterre de chefs étoilés et Meilleurs Ouvriers de France dans l’enceinte de l’école Grégoire Ferrandi, à Paris.

Après un discours d’inauguration réalisé par le maître de cérémonie, Guillaume Gomez, chef des cuisines de l’Elysée et président de l’association des Cuisiniers de la République Française, Frank Baruzier, professeur de cuisine au lycée hôtelier du Touquet, est le premier candidat à monter sur l’estrade pour recevoir le prix du meilleur mémoire. En effet, si les candidats sont évalués sur leur savoir-faire en cuisine, ils le sont aussi sur leur capacité à faire vivre la cuisine avec leurs propres mots avec pour thème, une réflexion sur le travail du chef triplement étoilé Eric Fréchon, parrain de l’édition précédente. Déjà vainqueur de ce prix lors de la première édition du concours, il réédite à nouveau son exploit à la suite d’une notation sous-couvert d’anonymat. Il remontera plus tard sur la scène pour recevoir cette fois-ci le 3ème prix du Challenge Culinaire du Président de la République avec un total de 1029 points sur 1520.

C’est maintenant au tour des commis de se faire connaître afin de désigner lequel des jeunes apprentis de l’école Ferrandi à le mieux accompagné son chef dans cette épreuve. Il s’agit du jeune Yves Diaz pour qui une quinzaine de minutes auront suffi pour visualiser les projets de son aîné. Il remporte ainsi trois semaines de stage dans les cuisines de la République.

Sur la seconde marche du podium, c’est Guillaume Goupil, sous-chef du restaurant La Scène (Hôtel Prince de Galles, Paris) qui est appelé. Enfin sur la première marche du podium, c’est le jeune Gildas Perin, qui a su sortir son épingle du jeu pour remporter la 3 ème édition de ce challenge.

CRF.2022 - Copie

Légende photo: De Gauche à droite, Guillaume Gomez, chef des cuisines de l’Elysée et Président de l’association des Cuisiniers de la République Française, Gilas Perin, vainqueur du Challenge Culianire du Président d ela République 2015 et Emmanuel Renaut, chef triplement étoilé du restaurant Flocons de Sel (Megève) et Président du jury.

A seulement 23 ans (âge minimum pour participer au concours), le chef de partie de l’Hôtel Westminster au Touquet a su convaincre les 27 Meilleurs Ouvriers de France présents en cuisine et à la dégustation. Ainsi, il a su proposer trois recettes originales, chacune élaborée pour 8 personnes en l’espace de 5h30. Pour commencer, c’est un amuse-bouche autour du thème de la gambas qui a été présenté, revisité sur des notes asiatiques de Pakchoï au sésame accompagné d’un bouillon à la coriandre fraîche. Star du menu, le lapin Rex du Poitou à quant à lui été travaillé en baron et servi avec des champignons sauvages, une royal de petits pois carotte ainsi qu’un œuf farci aux oignons et foie de lapin. Chaque candidat a également dû réaliser un jus et se prêter à l’exercice de la pomme soufflée qui a causé quelques frayeurs à notre vainqueur. « J’ai en effet eu un petit coup de chaud durant l’épreuve car la moitié de mes pommes de terres n’ont pas soufflé. J’ai alors été obligé d’en refaire en urgence », nous confie Gildas Perin après l’annonce de sa victoire.

CRF.1127 - Copie

Légende photo: Gildas Perin, vainqueur du Challenge Culinaire du Président de la République 2015 lors de l’épreuve à l’école Grégoire Ferrandi.

Enfin, côté sucré, le cuisinier a réalisé une version tout en fraîcheur du savarin avec un sorbet à la rhubarbe garni d’un insert fraise Mara des Bois et d’une crème princesse en guise de surprise.

Une prise de risque qui a été récompensée par un chèque de 10 000 € ainsi que le fameux vase de Sèvre remis, cette année, par un représentant du président de la République, lui-même en déplacement à Bruxelles.

 

Crédit photo : DR_CCPR

Soyez le premier à commenter l'article "Succès au rendez-vous pour la 3ème édition du Challenge culinaire du Président de la République"

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.