Grégory Cuilleron, il y a quoi dans ton téléphone ?

Épicurien dans l’âme, Grégory Cuilleron (restaurant Cinq Mains, Lyon 05) ne manque pas une occasion pour nourrir sa passion devenue, en quelques années, son métier. Après avoir parcouru les quatre coins de la France dans son émission La Tournée des popotes (France 5), il s’apprête à rejoindre Rio (dans le cadre des jeux olympiques paralympiques de Rio, 2016) pour donner quelques cours de cuisine à nos athlètes. Entre deux escales, c’est l’occasion pour nous d’explorer le téléphone de ce globe-trotter.

Grégory Cuilleron | Photo Julien Bouvier

Grégory Cuilleron | Photo Julien Bouvier

L’appli pour bien commencer  la journée
L’Équipe. Je suis un grand amateur de sport et de football en particulier. Je soutiens l’Olympique lyonnais, mon équipe de cœur depuis près de trente ans. Je n’ai pas de carte de supporter mais je me rends au stade dès que je peux.

L’appli indispensable
Parc OL. Depuis l’ouverture du Grand Stade de l’OL en janvier dernier, je ne me rends jamais au stade sans ouvrir cette application. Grâce à elle, je peux enregistrer mon parking, voir le programme de la soirée en ligne, et même commander à manger depuis mon siège. Une vraie révolution que je n’ai retrouvée nulle part ailleurs.

L’appli passe-temps
Facebook. Je m’y connecte en moyenne cinq fois par jour. C’est un peu comme lorsqu’on s’ennuie, on jette un œil par la fenêtre. Pour moi, ça fait donc office de fenêtre lorsqu’on est dans un endroit où il n’y en a pas.

La dernière appli téléchargée
Grand Lyon Nature. J’ai toujours tendance à aller me balader dans les mêmes endroits. Pour casser cette routine, j’ai téléchargé cette appli qui me permet de faire de nouvelles balades dans plusieurs parcs et espaces naturels aux alentours de Lyon. C’est sympa à pied mais aussi en Vtt.

L’appli pour voyager
Wallet. Cette appli rassemble tous les avantages d’un portefeuille sans les inconvénients. J’ai découvert son utilité en prenant l’avion. Elle permet de regrouper tous ses billets électroniques (transports, concerts, etc.), mais aussi ses cartes de fidélité. En revanche, mieux vaut ne pas égarer son portable !

L’appli utile
Boussole. Très pratique lorsque je pars en voyage ; pas pour faire de la randonnée mais, par exemple, pour trouver un lieu sympa afin de profiter du coucher de soleil. En tournage, la boussole est aussi une appli précieuse. Elle permet de savoir dans quelle direction va tourner le soleil pour ne pas se retrouver en contre-jour.

L’appli « filou »
Amendes.gouv. Je suis un abonné aux PV de stationnement ! Même si cette appli est très pratique pour régler sa note sans avoir besoin d’utiliser un ordinateur, moins je l’utilise, mieux je me porte !

L’appli intello
Europe 1. Au cœur de l’histoire, l’émission animée par Franck Ferrand (tous les jours à 14h55) me permet toujours d’apprendre quelque chose. Lorsque je suis dans le train, j’aime bien écouter ses podcasts en replay.

L’appli honteuse
Angry birds. C’est l’un des rares jeux auxquels on peut encore jouer sans réseau. Ça devient très pratique lorsqu’on voyage beaucoup. J’ai terminé le jeu il y a bien longtemps mais j’ai tout repris à zéro pour essayer de faire un sans-faute en ayant trois étoiles partout.

L’appli inutile
Watch. Cette application s’adresse à ceux qui ont des montres connectées. Ce qui n’est pas mon cas pour deux raisons : je n’aime que les montres automatiques et comme je n’ai qu’une main, je ne pourrais pas utiliser à la fois l’appli et la montre.

L’appli à écouter sous la douche
Musique. Mon téléphone me sert aussi de Walkman. C’est sa seconde utilisation. Je réalise moi-même mes playlists depuis mon ordinateur. Résultat, c’est assez éclectique et ça varie avec du classique, du jazz, de la musique brésilienne, du rock, ou encore des artistes français tels qu’Aznavour ou Moustaki.

L’appli « Gentleman »
Vivino. Le Shazam du vin ! En prenant une photo de l’étiquette d’un vin, on obtient sa carte d’identité complète (cépages, prix, accords, etc.). Très pratique en soirée chez des amis, au restaurant, ou tout simplement chez son caviste.

 

Prolongez l'expérience avec l'article complet, d'autres reportages, des recettes exclusives...

Crédit photo : Julien Bouvier

Soyez le premier à commenter l'article "Grégory Cuilleron, il y a quoi dans ton téléphone ?"

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.