ED.EM : Un repas aux portes du paradis

edem
À quelques kilomètres de Dijon, un vent de renouveau souffle sur la commune de Chassagne Montrachet.
En seulement quelques mois, le jeune chef Edouard Mignot, 30 ans seulement, a su imposer son style en décrochant 7 mois après son installation une première étoile Michelin. Ancien bastion du chef étoilé Stéphane Léger, l’ancienne devanture du Chassagne arbore désormais les deux syllabes « Ed.em », contraction des prénoms Edouard et Emilie, chef pâtissière du restaurant.

Ex-bras droit d’Eric Pras au restaurant Lameloise (Saône-et- Loire) et de Régis Marcon à St Bonnet-le-Froid (Haute Loire), le chef de 31 ans a mis les petits plats dans les grands. Au menu, croustillant de Sole de pêche côtière aux noisettes, mâche, persil tubéreux, sauce vin Jaune et agneau fermier de l’Aveyron, réduction de soja Nori, salsifis au pain d’épices affutent les papilles. Côté vin, le restaurant nous réserve là aussi bien des surprises.

Plus de 200 références sont proposées parmi lesquelles une déclinaison de Chassagne-Montrachet : 1er cru Les Embrazés-Thomas Morey, Domaine les Bodines-Jean-Marc Pillot, 1er cru La Cardeuse-Bernard Moreau & Fils sont quelques-unes des appellations à déguster (avec modération) !

ED.EM
4 impasse des Chenevottes
21190 CHASSAGNE-MONTRACHET
03 80 21 94 94

Crédit photo : Arnaud Dauphin Photographie

En savoir plus : http://www.restaurant-edem.com

Soyez le premier à commenter l'article "ED.EM : Un repas aux portes du paradis"

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.