Un nouveau chalet au Hameau Albert 1er à Chamonix

Chalet Grepon au Hameau Albert 1er à Chamonix

Chalet Grepon au Hameau Albert 1er à Chamonix

Un rêve d’hiver… le chalet « Le Grépon »

Du nom du pic de granit qui le surplombe, le chalet « Le Grépon », projet longuement mûri par la famille Carrier-Maillet, accueillera ses premiers hôtes cet hiver.

Construit en vieux bois provenant d’une ancienne ferme des Alpes, comme l’ont été « La Ferme » abritant 12 chambres et le « Chalet Soli » en 1996, il est l’oeuvre de l’architecte Bernard Ferrari, ami de la famille, qui conçoit les différents espaces du Hameau Albert 1er depuis 1998. Résolument minimaliste, l’intérieur est moderne tout en jouant sur les matériaux chauds de la région. Tel un bijou au coeur du Hameau Albert 1er, « Le Grepon » est empreint de l’ambiance feutrée et rassurante d’un refuge que Bernard Ferrari a souhaité recréer pour traduire cet art d’accueillir à la montagne si cher à la famille Carrier-Maillet.

La grande chambre s’habille de bois d’érable blanc. Un poêle à bois tout en rondeur face au lit permet de la chauffer. Le mobilier fait sur mesure par un artisan menuisier mariant le corian (1) et le bois d’érable blanc, quelques touches de couleur grâce aux fauteuils design de la maison Cassina, téléviseur écran plat, lecteur DVD… De quoi se sentir comme dans un cocon après avoir descendu les pentes alpines, pris un bain dans la baignoire balnéo en écoutant une douce musique diffusée par Bang & Olufsen.

La salle de bains, dont les sanitaires et accessoires sont signés Stark, offre un joli contraste entre le corian (1) blanc et les dalles de pierre grise du pays. L’espace de sommeil pour les enfants se compose de deux lits superposés avec petites fenêtres carrées à chaque étage offrant une jolie vue sur le jardin enneigé.

Crédit photo : D.R

Soyez le premier à commenter l'article "Un nouveau chalet au Hameau Albert 1er à Chamonix"

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.