La Cuillère d’Or : un concours 100% féminin

Le constat est malheureusement sans appel : cette année, aux récompenses du Guide Michelin, aucune femme chef n’a obtenu d’étoile ! D’après le Gault & Millau, sur les 370 meilleurs restaurants français, seuls 3% sont dirigés par des femmes.

alors, pour que les choses bougent et pour mettre en lumière les femmes qui réussissent dans les métiers de la gastronomie, un concours organisé par la Cuillère d’Or sera organisé le 8 mars prochain (Journée internationale des droits des femmes). Pour cette compétition, les candidates devront dresser et réaliser un plat sur assiette pour 6 personnes, en trois heures trente d’épreuve seulement. Le thème : la Gastronomie au XXIème siècle, entre tradition et évolution.

jury

Le jury sera composé de grandes personnalités de la cuisine française et aura la lourde charge de désigner deux gagnantes, parmi les amateurs et les professionnelles.

Les finalistes 2016 :

Catégorie « Professionnelles »
1. Sabine Pendaries Issaurat – Maison Christophe Bacquie
2. Patricia Raffaelli – Femmes chefs en Provence
3. Sophie Rio – La Table d’Aime
4. Jennifer Menai – Crédit Agricole
5. Solène Herard – Sofitel le Faubourg Paris 8
6. Noemie Clarat Honia – L’univers

Suppléantes :
1. Stéphanie Bottreau – Cook N’Tinem
2. Christine Rigoulot – Château de Fargues

Catégorie « Amatrices »
1. Noemie Gruhier de Vanves
2. Agnes Bouquet de Wissous
3. Patricia Georgin de St Médard en Falles
4. Amélie Courreges de Lyon
5. Laurence Duffaud de Vergeze
6. Sophie Desbiolles de Grenoble

Suppléantes :
1. Marion Diraison de la Farre les Oliviers
2. Priscilla Rosier St Victor la Coste

En savoir plus : https://www.facebook.com/cuilleredor16/

2 commentaires sur "La Cuillère d’Or : un concours 100% féminin"

  1. Si il y a une jeune parisienne qui a obtenu une étoile je crois, la plus jeune étoilée de France ! je ne sais pas si c’est cette année mais il me semble que oui !

    • Bonjour !
      Vous pensez sûrement à Julia Sedefdjian, la plus jeune étoilée du Guide Michelin 2016. Elle n’a pas « remporté » d’étoile à proprement parlé, mais a conservé l’étoile du restaurant où elle officie.

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.