Un peu de gastronomie française à la table de 152 pays

Déguster un menu 100% français en Afrique, en Asie ou même en Océanie ? C’est possible le 21 mars grâce à l’opération Good France qui célèbre la gastronomie hexagonale à travers le monde.

Elle a plus que jamais la cote et le gouvernement l’a bien compris. La gastronomie française est un atout économique et touristique que le Ministère des Affaires Etrangères a décidé de valoriser à travers une quatrième édition de Good France ou Goût de France. Plus de 3 000 restaurants (soit 1 000 de plus qu’en 2017 !) répartis dans 152 pays concocteront le même jour, mercredi 21 mars, un dîner français.

Sous l’impulsion du chef Alain Ducasse, co-organisateur de l’événement, certains chefs s’inspireront des plats phares du grand Paul Bocuse, afin de lui rendre hommage. Davide Olnadi, du restaurant D’O à Milan en Italie, réalisera par exemple une soupe VGE « à l’italienne ». Les étudiants de l’école Laurent Suaudeau à Sao Paolo au Brésil se frotteront quant à eux aux fameuses quenelles lyonnaises sauce nantua.

Les produits de Nouvelle-Aquitaine seront particulièrement mis à l’honneur pour cette édition 2018. Le restaurant chinois Pétrus de Hong-Kong servira du foie gras, et du confit de canard sera au menu du Mirador en Argentine (Mendoza). Les fromages seront aussi au menu : le Brie de Meaux s’invitera notamment à la table australienne de Romain Bapst à Brisbane (Australie). Champagnes et vins français accompagneront bien sûr les réjouissances un peu partout.

Pour accompagner cette dynamique internationale, des tables françaises joueront le jeu du menu éphémère « Goût de France » comme celle de Stéphane Perraud (Les Bouquinistes, Paris), d’Arnaud Lallement (L’Assiette Champenoise, Trinqueux) ou encore de Grégory Berenguer (La passerelle, Perpignan).

Bistrot, restaurants gastronomiques ou une écoles de formation, chaque établissement sera libre de fixer le prix de son menu avec un seul impératif : reverser 5% des ventes à une ONG locale oeuvrant au respect de la santé et de l’environnement.

Les célébrations ne s’arrêteront pas au 21 mars puisque qu’un forum international de la gastronomie est prévu en juin à Paris et que Goût de France revient avec une série d’animations du 21 au 23 septembre, en lieu et place de l’ancienne Fête de la gastronomie.

 

 

En savoir plus : Pour consulter la liste des restaurants participants à l’opération Good France du 21 mars :

http://restaurateurs.goodfrance.com/fr/restaurants-participants

Soyez le premier à commenter l'article "Un peu de gastronomie française à la table de 152 pays"

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*