Le palmarès du Gault&Millau 2017

La nouvelle édition du Gault&Millau est sortie, avec son lot de consécrations et de découvertes !

Alexandre CouillonLe palmarès du Guide débute avec le titre tant attendu de « Cuisinier de l’année » ! Cette récompense a été décernée, pour l’année 2017, à Alexandre Couillon, chef du restaurant La Marine à Noirmoutier. Depuis 1999, date à laquelle il a repris le restaurant familial, le chef s’est efforcé de mettre en valeur la cuisine du terroir et les produits locaux de l’île. La simplicité et la nature sont les maîtres mots au sein de son établissement. Alexandre Couillon, qui ne fait rien comme tout le monde, a remis au goût du jour la pêche et les pêcheurs, notamment en utilisant une technique japonaise (l’ikejime), pour bloquer le système nerveux des poissons. Sa cuisine, qui se veut simple, « pas snob » mais « de conviction », a été récompensée par deux étoiles au Guide Michelin. Une adresse connue et reconnue dans le monde entier !

En plus de ce titre honorifique, le Gault&Millau 2017 a désigné 6 « Grands de demain » :
– Mathieu Desmarest – La Vielle Fontaine – Avignon (84)
– Guillaume Royer – Abbaye de la Bussière – La Bussière en Ouche (21)
– Christophe Hay – La Maison d’A Côté – Montlivault (41)
– Erwann Houssin – Le Grand Cap – Leucate (11)
– Clément Leroy – La Table du Connétable – Auberge du jeu de Paume – Chantilly (60)
– Hubert Duchenne – Restaurant H – Paris (75)

et 31 « Jeunes talents », disséminés dans toute la France, et qui rythmeront la gastronomie de demain.

On note également les titres de « Pâtissier de l’année » pour Nina Métayer – Jean-François Piège, Le Grand Restaurant – Paris (75), de « Jeune pâtissier de l’année pour Anne-Sophie Bercet – La Laiterie – Lambersart (59) et de directeur de salle de l’année pour Éric Rousseau – Le Relais Bernard Loiseau – Saulieu (21).

Trois restaurants sont passés d’une note de 19 à 19,5/20, consolidant ainsi leur talent et leur réussite : L'Assiette Champenoise
– Auberge du Vieux Puits – Fontjoncouse (11)
– Résidence de la Pinède – La Vague d’Or – Saint Tropez (83)
– L’Assiette Champenoise – Tinqueux (51)

Deux restaurant ont fait leur entrée dans le cercle très fermé des « 5 toques » :
– Sur Mesure Par Thierry Marx – Paris (75)
– Marc Veyrat – Maison des Bois – Manigod (74)

Les nouveaux 4 toques :
– Lucas Carton – Paris (75)
– AM par Alexandre Mazzia – Marseille (13)
– Restaurant David Toutain – Paris (75)
– Histoires – Paris (75)
– Villa Archange – Le Cannet (06)
– La Bouitte – Saint Martin de Belleville (73)
– Champ des Lunes – Lauris (84)
– La Tour d’Argent – Paris (75)
– Jean-François Piège Le Grand restaurant – Paris (75)

Nouveauté pour cette édition 2017 : l’apparition des tables « pop », des adresses du quotidien qui ne dépassent pas 30 ans mais qui sacrent tout de même la cuisine de qualité. Le trophée POP 2017 revient d’ailleurs à Mokonuts, coffee shop du 11e arrondissement parisien, tenu par Moko Hirayama et Omar Koreitem.

Crédit photo : Tous droits réservés

Soyez le premier à commenter l'article "Le palmarès du Gault&Millau 2017"

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*