Julien Alvarez, nouveau chef pâtissier du Café Pouchkine

Idéal pour boire un chocolat chaud accompagné d’un Médovick, ce biscuit russe parfumé au miel de sarrasin, à la confiture de lait et à la crème fraîche, ou encore pour dévorer un éclair au chocolat composée d’une pâte à chou bombée de poudre d’or façon bling-bling, le Café Pouchkine est l’une de ces grandes institution qui permet aux parisiens d’étancher leurs pulsions de gourmandise avec autre chose qu’un Paris-brest ou un pain au chocolat.

Julien Alvarez prend la tête du Café Pouchkine_© Thomas Raffoux

Julien Alvarez prend la tête du Café Pouchkine_© Thomas Raffoux

Après les chefs Emmanuel Ryon (MOF glacier et champion du monde de pâtisserie 1999) et Damien Piscioneri, autodidacte qui a intégré le Café Pouchkine au printemps 2013, c’est au tour du jeune trentenaire Julien Alvarez d’occuper la fonction de chef pâtissier de l’établissement franco-russe.

Sacré champion du monde de pâtisserie en 2010 avec l’équipe d’Espagne et membre du club des sucrés, le bergeracois s’est forgé une solide réputation dans le gastrocosme parisien. Après avoir participé à l’ouverture de la première boutique de la Pâtisserie des Rêves de Philippe Conticini en 2008, il est recruté par le Péninsula Paris pour lequel il fera l’ouverture en juin 2014 et y travaillera pendant les deux années suivantes. Pâtissier moderne, comme il se qualifie lui-même, il aime séduire les palais avec seulement deux à trois saveurs par gâteau. Une recherche de l’essentiel qui sera à découvrir à compter du mois de juin prochain.

1 commentaire sur "Julien Alvarez, nouveau chef pâtissier du Café Pouchkine"

  1. julien bonjours felicitation
    je suis un ancien apprenti a ton père jean et j avais sauver ton frere Patrick a Bergerac sa mere était encore infirmiere a Bergerac quand ton frere avait bu un produiit de wc a plus michel

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.