Gaston Acurio, un Inca à Paris

Pisco sour, El chilcano lemongrass, Acholados, il suffit d’un verre pour voyager à l’autre bout du monde. En route sur la terre des Inca, Manko est en fait situé au cœur du triangle d’or, au 15 avenue Montaigne (Paris 08), dans les anciens salons de l’hôtel des ventes Drouot.

Situé au coeur du triangle d'or, Manko Paris est la nouvelle adresse du chef Gaston Acurio_© D Delmas

Situé au coeur du triangle d’or, Manko Paris est la nouvelle adresse du chef Gaston Acurio_© D Delmas

Garou, Gaston Acurio et Benjamin Patou, les trois associés_©Philippe Brazil

Garou, Gaston Acurio et Benjamin Patou, les trois associés_©Philippe Brazil

Ce bar exotique fait en réalité parti d’un cabaret chic et extravagant dans lequel on fait revivre les artistes de la Belle-Epoque en mangeant des spécialités venues d’un autre continent. A l’origine de ce projet, un trio de dandys, chacun passionné dans son domaine. Créateur de Moma Group, une sorte de pépinières à succès qui n’en est pas à son premier coup d’essai (Bus Palladium, L’Arc Paris, Victoria 1836), Benjamin Patou est le grand manitou de ce projet au-delà des normes. A ses côtés, on retrouve Garou, le chanteur le plus français des québécois qui, comme un gamin, rêvait de faire revivre les grandes heures du music-hall. Enfin, côté cuisine, c’est le plus célèbre des chefs péruviens, Gaston Acurio, déjà à la tête de 45 établissements dans le monde entier, qui s’offre un pied-à-terre dans la capitale mondiale de la gastronomie.

Plusieurs fois dans le top 20 du célèbre « World’s 50 Best Restaurants » pour son établissement Astrid & Gaston, le chef d’origine péruvienne proposera aux parisiens une cuisine aux saveurs explosives pour un prix relativement abordable pour le quartier. Compter entre 35 et 55 € à la carte, 36 € le menu trois plats à l’heure de midi.

Chargé en dorures, velours et mosaïques, ce lieu éclectique propose pas moins de 170 places réparties dans trois ambiances différentes, la salle principale, la mezzanine et le bar.

Cebiche original_©Alban Couturier

Cebiche original_©Alban Couturier

Dans l’assiette, les grands classiques de la cuisine sud -américaine sont là en commençant par le « cebiche », composé du poisson blanc de la pêche du jour, de patate douce, de maïs choclo et cancha, et de « leche de tigre ». Réalisée avec des légumes marinés, de saumon écossais, du leche de tigre au maracuja, le chifa est une autre des spécialités du Pérou. Cuites au four à la braise ou au grill, des brochettes de poisson, de viande ou végétariennes sont marinés avec de l’aji panca, de l’origan et du cumin façon Anticuchos.

Tiradilo Chifa_©Alban Couturier

Tiradilo Chifa_©Alban Couturier

 

 

Cuisinier et véritable entrepreneur dans l’âme, Gaston Acurio ne compte pas s’arrêter là. Prochainement, c’est au Pérou qu’il projette d’ouvrir une université dédiée à la gastronomie en partenariat avec la Pontificale Université Catholique du Pérou.

 

Soyez le premier à commenter l'article "Gaston Acurio, un Inca à Paris"

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.