Michelin, 111 nouveaux Bib Gourmand au compteur

Dix-neuf ans déjà que le bibendum parcourt l’hexagone à la recherche de bonnes petites tables à prix abordable à qui il remet chaque année ses Bib Gourmand. En effet, pour obtenir cette distinction qui acquiert de plus en plus d’importance auprès du grand public, il faut que les restaurateurs proposent un menu complet (entrée + plat + dessert) à moins de 32 € en province et 36 € dans la capitale.

111 nouvelles adresses rejoignent la sélection Bib Gourmand 2016_© Guide Michelin

111 nouvelles adresses rejoignent la sélection Bib Gourmand 2016_© Guide Michelin

Pour ce nouveau cru, Bibendum a eu la main plutôt généreuse. En effet, ce ne sont pas moins de 111 nouvelles adresses qui font leur apparition dans le guide 2016, soit neuf de plus que l’année dernière.

Parmi les 655 restaurants qui constituent cette sélection, on trouve tous les styles de cuisines, de l’auberge de campagne au bistrot branché en passant par une cuisine fusion, plus décomplexée que dans le guide aux étoiles. Les anciens cuisiniers de grande brigade et les chefs étrangers affichent leur cuisine d’auteur dans leurs propres échoppes, sans chichi ni fioritures et ça plaît particulièrement dans les grandes villes ! Lyon, Bordeaux et Paris en sont l’illustration avec pas moins de vingt-six nouvelles adresses cumulées. Connue pour sa cuisine éclectique, qui vient d’ici et d’ailleurs, l’est de la capitale a recruté en nombre : A mère, Clamato, Yard… A Bordeaux, c’est un melting-pot de saveurs qui est à l’honneur. Miraflores dont la chef est d’origine péruvienne, Racines où la cuisine est élaborée par un chef à l’accent écossais ou encore Dan, franco-asiatique, viennent dynamiser la promo 2016.

Côté suppression, ce sont près de 11 Bib Gourmand qui ont été retirés à travers l’hexagone parmi lesquels celui du restaurant Bibimbap (Paris 05) qui surfe sur la tendance du plat tout-en-un, Les Affranchis (Paris 09) ou encore L’Ourcine (Paris 13).

Si habituellement, le guide des « bonnes petites tables » obtient toujours un rôle de second plan, il semblerait que cette année, la roue soit en train de tourner. En effet, depuis plusieurs mois, la tendance se confirme, les français font davantage attention au budget qu’ils consacrent lorsqu’ils se rendent au restaurant. Comme dans d’autres secteurs de la vie courante, ils cherchent désormais le meilleur rapport qualité-prix. C’est d’ailleurs ce que confirme Michael Ellis, directeur international des guides Michelin, « cette année, les inspecteurs ont remarqué un réel développement du nombre de tables qui offrent un très bon rapport qualité-prix ; un phénomène poussé par la nouvelle génération de jeunes chefs qui ouvre des restaurants à l’ambiance plus décontractée, plus informelle. Les grandes villes en sont un bel exemple : il n’était auparavant pas toujours aisé de trouver une table proposant de la cuisine de qualité à prix modéré ; aujourd’hui, de Paris, Bordeaux, Lyon, Toulouse, en passant par Nice ou Marseille, leur nombre ne cesse de se multiplier, partout en France, pour le plus grand plaisir des gourmets !».

Les Bonnes petites tables du guide MICHELIN 2016

les Bonnes Petites Tables du Guide Michelin 2016_17.90 €

les Bonnes Petites Tables du Guide Michelin 2016_17.90 €

 

 

Soyez le premier à commenter l'article "Michelin, 111 nouveaux Bib Gourmand au compteur"

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.