Bocuse d’Or France 2015, la victoire revient à Laurent Lemal

Laurent Lemal, vainqueur du Bocuse d'Or France 2015_ ©BocFrance-dinerchefs

Laurent Lemal, vainqueur du Bocuse d’Or France 2015_ ©BocFrance-dinerchefs

C’est dans une ambiance de folie que les huit candidats au Bocuse d’or France 2015 se sont affrontés ce lundi 21, et ce mardi 22 septembre, pour tenter de remporter la grande finale qui les mènera en janvier prochain à Budapest, concourir pour le Bocuse d’Or Europe.

Pour la première fois cette année, le grand public était de la partie puisqu’il a pu assister dans les locaux de la Maison de la Mutualité (Paris 05) à ce grand concours de gastronomie. Durant cinq heures, les candidats ont dû rivaliser d’ingéniosité et de créativité pour convaincre le jury sur les épreuves imposées. Pour commencer, c’est l’épreuve reine qui a été servie, celle de la viande. Sur un plateau –fourni par l’organisation afin de limiter les frais des candidats- ils se sont vus présenter une recette à base de pigeon. Au choix, ce dernier a été présenté, entier, reconstitué ou farci. Pour l’accompagner, ce sont trois garnitures libres qui ont ainsi été travaillées par chacun des candidats.

Pour le second plat à envoyer trente-cinq minutes plus tard, les cuisiniers ont eu pour consigne de travailler une entrée présentée sur assiette composée d’un poisson peu onéreux, le maquereau, à servir chaud ou froid.

Soucieux de développer la créativité des chefs, le Bocuse d’Or a fait le choix cette année de faire travailler aux candidats des produits simples et peu onéreux. Une initiative soutenue par le président du concours, le chef Régis Marcon. « Le Bocuse d’Or France 2015 se veut plus accessible à tous les chefs français : moins de frais engagés par les candidats, plus de créativité, et davantage de temps de préparation pour l’avenir ».

Enfin, après l’épreuve pratique, les candidats se sont illustrés en tentant de maîtrisier l’art de la rhétorique le temps d’un entretien individuel –mené par Régis Marcon et de François Adamski- comptabilisé pour 10 % de la note finale.

Au terme de deux jours de suspense, c’est finalement le pyrénéen Laurent Lemal –accompagné de sa commis Léa Fageol- qui s’est imposé face aux sept autres candidats. A 35 ans, il dirige son propre restaurant La Coopérative* à Belesta et multiplie les concours durant lesquels il montre l’étendue de son savoir-faire. Dernier en date, la finale des MOF 2015.

Grâce à sa victoire, le chef intègre la Team France Bocuse d’Or qui tentera désormais de le hisser jusqu’à la plus haute marche. Affaire à suivre.

Laurent Lemal_ Assiette Poisson à base de maquereau©BocFrance-dinerchefs

Laurent Lemal_ Assiette Poisson à base de maquereau©BocFrance-dinerchefs

 

Assiette de viande_ThèmeLe Pigeon_ Laurent Lemal©BocFrance-dinerchefs

Assiette de viande_ThèmeLe Pigeon_ Laurent Lemal©BocFrance-dinerchefs

 

Plat de viande_Servi sur assiette_ Laurent Lemal_©BocFrance-dinerchefs

Plat de viande_Servi sur assiette_ Laurent Lemal_©BocFrance-dinerchefs

Soyez le premier à commenter l'article "Bocuse d’Or France 2015, la victoire revient à Laurent Lemal"

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.