[A Écouter] Jean-François Piège : son Grand Restaurant, le rêve de sa vie

Jean-François Piège le grand restaurant

Lumineuse, la salle du Grand Restaurant est décorée d’une verrière contemporaine aux formes géométriques. ©Khanh Renaut

Depuis le début de l’été, on ne parle que de ça dans le microcosme gastronomique parisien. Après six années passées au cœur de la rive gauche, Jean-François Piège déménage rive droite cette fois-ci, en plein cœur du triangle d’or –au 7 rue d’Aguesseau- pour y ouvrir sa propre maison, Le Grand Restaurant.

Après un an et demi de recherches et plusieurs mois de travaux, le chef de 44 ans a enfin trouvé l’endroit qui lui convenait. A peine une semaine après le premier coup de feu, les équipes sont dans les starting-blocks pour le grand ballet des médias. C’est souriant et enfin chez lui que Jean-François Piège nous confie ses premiers pas en tant que chef-propriétaire.

A&G : Bonjour à toutes et à tous, je suis avec Jean-François Piège dans son nouveau restaurant intitulé « Le Grand Restaurant » au 7, rue d’Aguesseau. Bonjour Jean-François,

Jean-François Piège : Bonjour,

Nous sommes ravis de vous avoir avec nous. Alors, on va donc en profiter pour vous poser quelques questions. Si je ne me trompe, vous avez 44 ans et vous ouvrez votre propre restaurant. Devrait-on dire enfin ?

Non parce qu’il y en avait déjà un qui s’appelle Clover depuis le mois de décembre dernier. Ce n’est donc pas « enfin », c’est « bis ».

Qu’est-ce que ça représente pour vous cette ouverture ?

C’est le rêve de ma vie, tout simplement. Ce n’est pas créatif mais c’est ça, c’est tout simplement le rêve de ma vie.

Pourquoi avoir choisi d’appeler ce lieu le « Grand Restaurant » ? Est-ce un hommage au film éponyme et à ce cher Septime interprété par Louis de Funès ?

Non, il n’y a pas d’hommage. La seule chose, Le Grand Restaurant, c’est ce que j’ai envie de faire dedans. J’ai envie que ce soit bien, que ce soit un restaurant gastronomique et personne a eu l’idée d’appeler son restaurant Le Grand Restaurant, on a été les premier et tant mieux. Ce n’est pas un hommage, c’est un clin d’œil.

A quoi devra-t-on s’attendre lorsqu’on vient chez vous au Grand Restaurant ?

J’espère faire vivre de belles émotions et que chacun repartira satisfait de tout le travail et l’énergie que mes collaborateurs et moi allons dépenser.

Qui dit nouveau restaurant, nouvelle ambiance, nouveau lieu, dit forcément nouvelle cuisine ?

La cuisine c’est toujours la mienne mais effectivement dans chaque restaurant ce que l’on fait est différent. Je travaille en ce moment sur les mijotés modernes qui est l’axe que je souhaite développer dans les prochains mois et les prochaines années. On ne peut pas vivre les mêmes expériences dans deux lieux différents.

Enfin, après cette ouverture et l’arrivée de votre petit boutchou, que peut-on vous souhaiter de plus ?
Que ça continue et que tout fonctionne bien.

Merci Jean-François Piège.

 A bientôt.

Le Grand Restaurant Jean-François Piège

7 rue d’Aguesseau

75008 PARIS
Tel : 01 53 05 00 00

Soyez le premier à commenter l'article "[A Écouter] Jean-François Piège : son Grand Restaurant, le rêve de sa vie"

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.