[À écouter] Christophe Adam, d’où lui vient l’idée des Barlettes ?

A&G : Bonjour à toutes et à tous, je suis en direct avec Christophe Adam à la Fabrique, son show-room des éclairs !

Christophe Adam : Mon Show Room ??!!

Oui votre show-room, est-ce qu’on peut l’appeler comme ça ?

Je ne trouve pas ça très sexy « show-room »… je dirais plutôt QG !

On vous connait comme le génie de l’éclair après l’ouverture de 5 boutiques en mois d’un an, qu’est ce que vous nous réservez cette fois-ci ?

Je réserve une petite surprise, c’est un nouveau produit qui va se marier avec l’éclair.
C’est un peu le petite-cousine, c’est la Barlette !

Expliquez-nous ce que c’est !

La Barlette c’est comme une tarte, mais en forme d’éclair.
Elle a exactement la même taille que nos éclairs pour aller dans les mêmes boites.
On a voulu beaucoup travailler le fruit, on arrivait pas travailler le fruit comme je le souhaitais avec les éclairs qui restent quand même mous avec la pâte à choux.
Donc j’avais besoin d’une base croustillante et du coup on est parti sur une base pâte sucrée à la noisette et qui a une forme d’éclair.
D’où « Bar »-« lette » !

Est-ce une création en édition limitée ou bien est ce que je pourrai comme l’éclair la trouver toute l’année en boutique ?

On la lance pour le printemps-été et en fonction de l’accueil on verra ce qu’on en fait mais là je suis parti jusqu’à fin juillet/ début aout.
Il n’y a pas de date de lancement car on créé une équipe spécialement dédiée aux éclairs glacés et aux barlettes.

Il y aura aussi des éclairs glacés ?

Oui il y a aura des éclairs glacés comme l’année dernière avec 2 nouveaux parfums : Chocolat/pistache et Framboise.

Revenons sur la Barlette, j’ai vu qu’il y aussi des numéros comme pour les éclairs, c’est votre signature !
Il y a 6 numéros, et 3 sont présentées aujourd’hui, pouvez-vous nous les décrire ?

Il y en a une c’est agrumes avec une crème panettone, la seconde c’est crème pistache avec une ganache vanille, huile d’olive et olive confite et la dernière c’est framboise, un tout petit peu de rose et praline rouge.

Ce sont les 3 qui nous sont présentées aujourd’hui et ce sont les numéros 4, 3 et 6.
Pouvez-vous nous décrire les 3 autres barlettes ?

La numéro 1 : Ganache Chocolat au lait, mascarpone mûre, cassis et noisettes torréfiées.
On travaille beaucoup le mascarpone parce qu’avec les fruits on arrive vraiement à avoir une crème qui a le goût du fruit.
On ne fait pas de mélange de crème pâtissière, on mélange juste la purée de fruit avec le mascarpone.
On le voit déjà par exemple avec l’éclaire Cassis, quand on le mange on le goût de cassis que j’aime, c’est à dire le vrai goût cassis.
C’est le seul moyen qu’on ait trouvé pour avoir le vrai goût du fruit.
Et la numéro 5 : Praliné noisette, crème citron, yuzu et un tout petit peu de gingembre confit
Et donc on voulait travailler dans l’esprit de la restauration pour ceux qui ne voient pas à quoi ressemble une Barlette.
C’est la même forme qu’un éclair mais c’est quand même un peu plus travailler que les éclairs.
Donc on est un peu comme en restauration sauf qu’on est dans une boutique.

Comme c’est plus travaillé, au niveau du prix ?

C’est plus cher, malheureusement oui on passe à 7€ la Barlette.

7€, c’est quand même un petit plaisir abordable ?!

Soit on choisit le moelleux au chocolat dans la pizzeria du coin à 7€ soit on a une Barlette avec beaucoup plus de travail, des parfums, des mélanges, du croquant, du croustillant, du moelleux, … à 7€ !
On choisit !

Merci à vous Christophe Adam.

Au revoir !

Soyez le premier à commenter l'article "[À écouter] Christophe Adam, d’où lui vient l’idée des Barlettes ?"

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.