Opposition face à l’élevage industriel à Dijon

shutterstock_53838190L’association L214 qui avait fait parler d’elle sur le territoire national, il y a quelques semaines, pour dénoncer les conditions d’élevage des canards servant à faire du foie gras est de retour.

Elle réagit cette fois-ci au projet de loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt menant à l’accroissement de la taille des élevages engendrant ainsi une dégradation des conditions d’élevage des animaux.

Avec les syndicats et plusieurs comités interprofessionnels, elle se réunira le mardi 7 janvier entre 14 et 16h devant la préfecture de Dijon pour manifester. Vêtus de masques de vaches et autres banderoles et visuels de circonstance, les opposants dénonceront les conséquences de l’éventuelle signature du projet de loi à l’étude. En effet, l’installation d’une majorité des animaux dans des bâtiments fermés conduirait à :

=> Augmenter l’utilisation d’antibiotiques ;

=> amplifier les émissions de gaz à effet de serre ;

=> accroître le nombre de marées vertes et les algues bleues en Bretagne ;

=> accentuer les inégalités alimentaires dans le monde en adoptant un modèle alimentaire à forte teneur en produits d’origine animale.

 

Pour dénoncer ces problèmes environnementaux, l’association L214 se rendra jusqu’au 11 janvier dans plus de 10 villes (Paris, Lille, Arras, Lyon, Nantes, Rennes, Perpignan, Marseille, Amiens, Toulouse, Beauvais) .Elle tentera de sensibiliser l’opinion et les pouvoirs publiques.

En savoir plus : http://www.l214.com

Soyez le premier à commenter l'article "Opposition face à l’élevage industriel à Dijon"

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.