Résultat du 24ème concours des Meilleurs Ouvriers de France

Sur les 36 finalistes, 10 ont obtenu le titre de Meilleur Ouvrier de France

Sur les 36 chefs finalistes, 10 ont obtenu le titre de Meilleur Ouvrier de France

Les 36 cuisiniers finalistes, dont une seule femme, du concours du Meilleur ouvrier de France, ont commencé mercredi à passer les dernières épreuves dans le stress, la sueur et parfois les larmes, a observé l’AFP au lycée hôtelier de Marseille. La première moitié des candidats passaient leurs trois ultimes épreuves mercredi, les autres jeudi, avant l’annonce des résultats jeudi dans la soirée. Parmi les finalistes, plusieurs peuvent se voir remettre la récompense suprême attribuée par leurs pairs, qui autorise à porter le prestigieux col bleu-blanc-rouge sur sa veste de cuisine. Le titre de « MOF », comme on dit dans la profession, est avant tout le gage d’un niveau d’excellence. Outre un « turban de haddock soufflé » et un « gigot d’agneau de lait rôti », programme annoncé aux candidats trois semaines plus tôt pour qu’ils puissent s’entraîner, un plat « semi-libre », à partir d’une sélection de produits, devait également être réalisé. Le tout en cinq heures.

« On a voulu mettre un peu de piment avec cette improvisation d’expression libre », a expliqué à l’AFP Alain Ducasse, président du jury.

Chaque finaliste est assisté de deux jeunes commis. Dans une chaleur intense et des effluves de cuissons successives, il distribue ses ordres calmement: outre la dégustation de ses plats, il est aussi jugé sur son organisation et sa façon de communiquer avec son équipe.

Pour la vingt-quatrième édition du concours, qui se tient tous les trois ou quatre ans, le jury est exceptionnel : outre Alain Ducasse et Michel Roth (du Ritz à Paris), chargés de son organisation, figuraient un grand nombre de chefs multi-étoilés parmi lesquels Régis Marcon, Gérald Passédat, Marc Meneau ou Christian Le Squer.

Les noms des dix MOF cuisine pour cette édition 2011 :

Alsace : Jean-Paul BOSTOEN (L’Auberge de l’Ill)

Champagne Ardenne : Philippe MILLE (Château Les Crayères)

Haute Normandie : Pierre CAILLET (Le Bec au Cauchois) – Christophe PACHECO (Lucien Barrière Pont l’Evêque)

PACA : Eric FINON (Lenôtre)  – Jérôme NUTILE (Castellas)

Paris – Ile de France : Fabrice BRUNET (Lenôtre) – Christophe HATON (Ecole Tecomah) – Eric TROCHON (Ecole Grégoire Ferrandi)

Rhône-Alpes : Florent BOIVIN (Troisgros)

Crédit photo : AFP/Boris Horvat

Soyez le premier à commenter l'article "Résultat du 24ème concours des Meilleurs Ouvriers de France"

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*