Château du Clos de Vougeot : succès du Tastevinage de Printemps 2011

Tastevinage de printemps au Château du Clos de Vougeot

Tastevinage de printemps au Château du Clos de Vougeot

On a encore battu des records au Château du Clos de Vougeot à l’occasion du Tastevinage de printemps. Pour cette 87° édition, le samedi 26 mars 2011, ce ne sont pas moins de 1184 vins qui ont été soumis à l’appréciation du Jury ; parmi ceux-ci, 709 vins rouges, 355 vins blancs, et 120 Crémants de Bourgognes. Etaient concernés en priorité des productions des années 2009 et 2008. Si ce succès se poursuit, le grand cellier  va être trop petit. Pas moins de 260 jurés ont participé aux travaux répartis autour de 60 tables, parmi eux 49 négociants qui présentaient 351 vins, 209 vignerons présentant 695 vins et 13 caves coopératives.

Blancs, rouges et rosés provenaient de l’Yonne, la Côte de Nuits, la Côte de Beaune, la Côte chalonnaise, le Mâconnais et le Beaujolais
Le Grand Maître Vincent Barbier le Grand Connétable Louis-Marc Chevignard saluèrent avant le début des travaux les dégustateurs les plus connus  groupés autour du président du jury Monsieur Yves Bénard président de l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin. Citons parmi ceux-ci, Monsieur Baldassini président du BIVB, Pierre-Henry Gagey président délégué du BIVB Benoit de Charrette président de la Chambre de Commerce et de l’Industrie de la Région Bourgogne. Au terme de deux longues heures de dégustation et au cours d’un déjeuner servi dans les salons d’honneur, les résultats ont été proclamés : 30,15% des vins présentés ont été acceptés ayant obtenu une note égale ou supérieure à 13/20 soit 357 vins  dont 33,5 % de vins blancs et 27,9 % de vins rouges. Ces vins tastevinés porteront l’étiquette aux armes de la Confrérie  mais également une contre-étiquette apposée au dos de la bouteille où le macaron.

3 verres de vin par jour, mais tous les jours
Le Grand Maître au cours du déjeuner, mit l’accent sur les problèmes que rencontre la consommation et la commercialisation du Vin. Il évoqua les statistiques officielles de l’an 2000. Depuis, les choses ont changé, malgré la baisse de consommation et l’augmentation de la population, la France reste le premier producteur et premier consommateur du monde : « Le vin reste bien une spécialité française ». S’appuyant sur des observations scientifiques proclamées du haut de l’estrade du Clos de Vougeot Vincent Barbier, recommanda  de consommer trois verres de bon vin rouge par jour « mais tous les jours », c’est la régularité qui compte. En rappelant les efforts importants menés pour obtenir le classement au patrimoine de l’UNESCO avec la signature de la charte le 8 avril, il salua la création au sein de l’ONIVIN d’une commission « Vin, nutrition santé ». Tout cela dit-il est tout a fait dans la ligne suivie par la Confrérie depuis 1934 : « Jamais en vain, toujours en vin ».
Après avoir reçu un magnum des mains du Grand Connétable, Monsieur Yves Bénard prit la parole pour dire la satisfaction qu’il avait eu de participer à ce jury du tastevinage. Il invita les convives à avoir une pensée pour deux pays consommateurs de vin qui rencontraient alors  de grosses difficultés : la Nouvelle Zélande et naturellement le Japon.
Pour ce qui est de l’action de l’ONIVIN qu’il préside, Monsieur Bénard  annonça l’entrée prochaine de l’Inde devenant ainsi  « le 45° état de l’ONU de la vigne et du vin » , il espère accueillir un jour les Etats-Unis et la Chine ; le Canada et la Grande Bretagne ayant déjà manifesté leur intérêt.
« Nous animons des groupes d’experts de la viticulture et de l’œnologie » dit encore le président, « pour que tous les pays qui produisent du vin dans le monde appliquent des normes communes ». La définition du terroir a été adoptée à l’unanimité, reconnaissant ainsi le rôle essentiel apporté par l’homme s’ajoutant à la qualité du sol et des cépages. Le Président Yves Bénard rappela que dès 1938, on citait la confrérie du Tastevin comme modèle d’organisation de ‘promotion d’une région’ auprès des membres de l’ONIVIN. Sans oublier la Champagne qui lui est chère, il  prit l’engagement de revenir au Clos de Vougeot pour la signature de la charte qui devrait conduire  la Bourgogne au classement mondial de l’UNESCO.

Jean CLERC.Grand Officier du Tastevin

Le Tastevinage est une sélection de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin reconnue par l’Union Européenne

Crédit photo : Confrérie des Chevaliers du Tastevin

En savoir plus : http://www.tastevin-bourgogne.com

Soyez le premier à commenter l'article "Château du Clos de Vougeot : succès du Tastevinage de Printemps 2011"

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.