Le second du restaurant l’Albert 1er à Chamonix se qualifie pour la finale du Mof

Jérôme Pras, le second du restaurant l’Albert 1er à Chamonix se qualifie pour la finale du Mof

Jérôme Pras, le second du restaurant l’Albert 1er à Chamonix se qualifie pour la finale du Mof

Le Relais&Chateaux Hameau Albert 1er à Chamonix, maison familiale créée dans les années 1900 est devenu, un siècle plus tard, l’une des étapes incontournables du pays savoyard. Dirigé par la 5ème génération de la famille Carrier, chaque année, l’établissement se classe dans de nombreuses compétions. L’année 2010 a vu son entrée dans le cercle très fermé des « grandes tables du monde », son inscription au sommet du palmarès du « guide des 100 meilleurs restaurants de France », sa carte des vins récompensée par « l’Award of Excellence » du Wine Spectator, son jeune chef pâtissier distingué au trophée  «dessert de l’année Carol Duval Leroy ».

Début 2011, le  second du restaurant l’Albert 1er à Chamonix se qualifie pour la finale du Mof

Jérôme Pras, second de cuisine de Pierre Maillet au restaurant Albert 1er à Chamonix fait partie des 36 finalistes qui concourront au MOF 2011 (Meilleur Ouvrier de France), le 24e du genre qui réunissait 464 candidats pour l’épreuve qualificative organisée en novembre dernier au Lycée professionnel et technique Vauban à Auxerre.   Il disposait de 4 heures pour élaborer les deux plats imposés par le sujet : Gros carrelet braisé, laqué au beurre de homard, la difficulté consistant en une maîtrise parfaite de la cuisson du carrelet et de la technique du laquage à base de corail de homard. Pour le ‘Pie’ de canard aux navets il fallait cuire le ‘Pie’ sans détremper le feuilletage posé sur celui-ci.

Le jury composé de professionnels de la restauration a fait sont choix aussi bien à partir des critères techniques, gustatifs et visuels. Jérôme Pras a désormais 4 mois  pour se préparer à l’épreuve suprême prévue pour le mois de mai  à Marseille.

Originaire d’Abondance, après avoir fait ses armes chez Bernard Loiseau, à son arrivée à l’Albert 1er en 2003, Jérôme Pras a d’abord été commis de cuisine. Ce jeune homme talentueux de 28 ans a rapidement gravi les échelons qui lui ont permis de seconder, Maillet aux fourneaux du restaurant Albert 1er depuis quatre ans. Poste qu’il occupe depuis 2006.

Jérôme Pras aime travailler les pièces entières genre carré de veau, dos de chevreuil rôti à la broche, turbot en croûte de sel, bar grillé. Il excelle également dans la réalisation des tourtes (champignons, lièvre, canard) et autres classiques de la cuisine française qu’il revisite à sa façon. Dormir au pied du Mont-Blanc

Situé au pied du Mont-Blanc, le Relais & Châteaux Hameau Albert 1e propose différents types de chambres dans « L’Albert 1er », le bâtiment d’origine créé au tout début de siècle dernier et rénové au fil des ans, ou dans « La Ferme » construite en 1996 à partir de 15 fermes authentiques « descendues » des alpages.

·       Les chambres de l’Albert 1er
21 chambres entièrement rénovées, dont 15 très grandes (50 m²) et luxueuses intégrant un haut niveau de confort (bain balnéo, climatisation, téléviseur écran plat avec lecteur DVD, mini bar, cheminée, dans un décor raffiné de boiseries et matériaux nobles qui affirment l’identité montagnarde du Hameau. 6 chambres plus petites (20 m2) avec salle de bains, téléviseur satellite écran plat, lecteur DVD et mini bar.

·       Les chambres de la ferme
Toute de bois, la ferme dresse sa silhouette sobre et imposante en bordure du parc. Elle abrite 12 chambres au cachet insolite, mélange de modernité et de tradition, (bain balnéo, téléviseur satellite Bang et Olufsen, cheminée), avec vue sur la chaîne du Mont-Blanc.
Tarifs de 160 à 540 euros suivant le type de chambre.

·       Le Chalet Soli
Grand chalet pour 4 à 6 personnes se composant de deux chambres doubles, deux belles salles de bains, un salon, une terrasse, un sauna privé, une mezzanine avec deux lits simples.
Tarifs de 800 à 1400 euros la nuit.

·      Le Chalet Le Grépon
Chalet de 50 m² réalisé selon les normes HQE (eco-responsable à faible consommation d’énergie) se composant d’une grande chambre, deux lits superposés pour les enfants, une grande salle de bain avec balnéo, douche, deux lavabos … Poêle à bois, téléviseur satellite écran plat, lecteur DVD, mini bar, coffre fort.
Tarif 540 euros la nuit.

Crédit photo : Philippe Schaff et Nicolas Tosi

En savoir plus : http://www.hameaualbert.fr

Soyez le premier à commenter l'article "Le second du restaurant l’Albert 1er à Chamonix se qualifie pour la finale du Mof"

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.